Conférence de Jean-Dominique Michel

Je vous invite à écouter cet exposé de grande qualité duquel je retire plusieurs éléments intéressants :

  • MERCI ! Merci à l’IHU Méditerranée d’avoir préservé l’éthique médicale qui est de soigner les gens, ce qui est le repère premier de la profession de médecin et qui fonde toute l’éthique du métier.
  • On n’a pas voulu appliquer les plans prévus en cas de pandémie (élaborés entre autres par Philippe Douste-Blazy et Christian Perronne) et on s’est attaqué systématiquement aux meilleurs experts.
  • La perte ou la dégradation des liens sociaux, induits notamment par les confinements successifs, favorisent l’apparition de processus inflammatoires.
  • Mise en place d’un discours parallèle, la “Doxa du Covid” basée sur 4 “mensonges intuitifs” :
    1. C’est une pandémie très grave. 2. Il n’y a pas de traitement précoce efficace.
    3. Les mesures de contraintes sont incontournables.
    4. La vaccination est la seule planche de salut.
  • La biomédecine n’est pas une science.
  • Le traitement de l’information destiné à créer de façon systématique une situation de peur dans la population relève au plan juridique de la définition internationale de la torture.
  • Et la belle citation d’Albert Camus en conclusion.

Conférence de Jean-Dominique Michel à l’IHU Méditerranée

(Lu 26 fois)

Ce contenu a été publié dans Articles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *